• La première soeur, suite et fin

    Vu que les proportions me paraissaient un peu foireuses, et que les vetements étaient un peu trop simples, je n'ai gardé de la colo que le torse.

     

    La benjamine des 3 soeurs, Aalya, à la flêche aussi vive et acérée que sa langue.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :